INFORET
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Comment rédiger ? Comment rédiger ?
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Agenda
Actualités Actualités
Histoire Histoire
Humeur Humeur
Journaux Journaux
Sites actifs Sites actifs
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !
Retour à la page d'accueil  Actualités

Libérer les esprits du « zéro courage »

vendredi 22 novembre 2013, par woodman


Dans la dernière lettre (Naturalité N°12) de Forêts Sauvages, Bernard Boisson (membre de IF, pour les Indignés de la Forêt), livre des pistes pour redonner à l'ONF son véritable statut de garant de la multifonctionnalité de nos forêts.

Aujourd'hui, l'ONF est une entreprise publique à caractère industriel et commercial qui subit le désengagement financier de l'État. De fait, l'ancienne institution et ses missions d'intérêt général sont de plus en plus incompatibles avec les objectifs commerciaux qu'elle doit soutenir et les charges qu'elle doit assumer. Il apparaît de plus en plus problématique qu'elle puisse continuer à se considérer comme une institution forestière, dans la mesure où la culture et les connaissances scientifiques sont mises sous tutelle d'intérêts commerciaux, ce qui revient à perdre la liberté et la pluralité de la conscience forestière, l'impartialité et la globalité des observations naturalistes... Suite page 4 de la lettre consultable en cliquant ici.


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Même à l'ONF, trop c'est trop !
- Un exemple à suivre : Viroflay
- Forêt du Mans
- L'ONF s'est auto-certifié PEFC avec la bénédiction de France Nature Environnement.
- Une "tournante" ?
- Opération Carbone à la Cité des Sciences en partenariat avec L'ONF et Peugeot.
- Renards : contrôle de population ou extermination ?
- Voeu de l'Assemblée des professeurs du Muséum national d'histoire naturelle
- SOS forêts publiques
- Val d'Oise, des élus responsables. Pour les Hauts de Seine, c'est pas gagné !


AUTEUR :
- woodman
Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster